Une matinée dans le mistral – 6 mois après / 5 mai 2019

Le 5 mai 2019 a eu lieu la “Faites du Quartier de Noailles”, organisée par le Collectif du 5 Novembre – Noailles en Colère, Destination Famille, Un Centre Ville Pour Tous, le Conseil Citoyen1/6, les Compagnons Bâtisseurs Provence, Générik Vapeur, le Collectif 14+1 ainsi que des bénévoles habitant.e.s et acteurs.trices du quartier. Cette fête de quartier visait à rendre hommage aux victimes de l’effondrement de la rue d’Aubagne et de construire un événement destiné à rassembler les habitant.e.s autour de réflexions sur le devenir de leur quartier et de la ville.

Programme de la journée

La journée était particulièrement venteuse, puisque les rafales de mistral atteignaient jusqu’à 130 km/h. Les conditions atmosphériques n’étaient donc pas propices à un rassemblement en plein air, mais les différentes personnes impliquées dans l’organisation ont fait de leur mieux pour maintenir le programme.

Voici quelques clichés pris durant la première partie de la journée :

Après la descente au flambeau de la rue d’Aubagne, accompagnée du son des Dafs (tambourins iraniens) en hommage aux victimes du 5 novembre 2018
Crieur public et tambour sur la place des Halles Delacroix
Sandrine (Après l’effondrement) à l’écoute attentive des crieurs publics
Lecture de lettres d’habitant.e.s recueillies dans des boîtes disposées chez des commerçant.e.s du quartier
Affiche annonçant les ateliers de réflexion
Un futur incertain, sujet à des projections multiples et parfois divergentes
Atelier de réflexion collective : “Que faire des lieux des effondrement ?” Une dalle, un parc, un jardin potager ?
Atelier de fabrication de jardinières pour le quartier
Se réapproprier la ville par la végétalisation des rues

Après une longue matinée dans le mistral, les enquêtrices d’Après l’effondrement, accompagnées de quelques connaissances, se sont réfugiées dans un petit café de la rue des Récolettes. On remercie le sympathique et jovial patron pour la découverte de cette chanson de Robert Mayol – “Bienvenue à Marseille”,  qui fait l’objet du bonus de cette fin de balade photographique – chacun l’interprétera avec son propre degré d’ironie :

Les sons recueillis lors de cet événement rendant hommage aux victimes des effondrements du 5 novembre 2018 arriveront plus tard, patience…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.