Une enquête inédite sur l’habitat marseillais // 4 média s’associent : marsactu, mediapart, la marseillaise et le ravi.

Où l’on apprend que « 68 immeubles vacants sont passés entre les mains de la Ville ou sont toujours propriété municipale. La majeure partie d’entre eux relève de l’habitat dégradé. Certains sont en péril. »

Une carte répertoriant les taudis marseillais montre l’étendue du problème lié au « pourrissement » des immeubles, notamment à Noailles et Belsunce, mais aussi de manière très inquiétante, au Panier, quartier en pleine touristification.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.