Les cartographies du mal logement après novembre 2018

Un travail évolutif de cartographie a été amorcé rapidement après les effondrements des immeubles de la rue d’Aubagne. Fondé sur une démarche collaborative entre des géographes, des étudiants et des militants contre le logement indigne, ce travail a évolué au fil des mois, montrant d’abord la propagation des arrêtés de péril et leur chronologie

Puis des parcours de personnes délogées ont été élaborés grâce à des enquêtes menées auprès de 400 ménages contraints de quitter leur logement mis en péril.

Quelques précisions sur la démarche sont accessibles sur le blog “urbaniCités


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.